Découvrez les dernières actualités de la FFEPGV

Trophées RSE : et les lauréats sont…

Lancés lors de l’Assemblée Générale d’Arles en décembre 2019, en partenariat avec le Crédit Mutuel, les premiers Trophées RSE de la FFEPGV ont leurs premiers lauréats.
Cinq structures – Comités et Associations sont ainsi récompensées pour leurs actions et leur démarche en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale, l’un des piliers de la politique fédérale EPGV.

Prix des structures

COREG Hauts-de-France : « Dansons comme des Fous »

Né en 2014 de l’idée de sensibiliser le grand public aux pathologies mentales et de changer leur regard sur les patients atteints de troubles psychiques, voici maintenant six ans que l’événement et l’association (créée en 2018) « Dansons Comme des Fous » font la promotion de l'activité physique auprès des patients (ados, adultes et seniors) des établissements en santé mentale des Hauts-de-France. Les bénéfices de l'activité physique et sportive ne se limitent pas au corps ; pratiquer une activité physique régulière, c'est aussi prendre soin de sa santé mentale, de remonter son estime de soi, de lutter contre le découragement, la crainte du regard social ou l'isolement.

CODEP EPGV Lozère (48) : « Jeu de piste des seniors »

Les licenciés GV du département de la Lozère connaissent bien cet événement qui a célébré sa 11e édition avant la crise sanitaire. Cette manifestation très prisée des adhérents de plus de 60 ans rassemble près de 200 seniors valides avec des seniors en établissement (EHPAD) autour d'une journée éco-responsable « sport santé-bien-être » en extérieur. La manifestation invite également à participer à des ateliers de prévention et de sensibilisation ou de participer à une conférence débat. Sans oublier l’aspect environnementale au cœur du projet avec un apéritif diététique et éco responsable et un pique-nique des participants au plus près du « zéro déchet ».

Prix des Clubs

GV de Vichy-Bellerive-sur-Allier (Allier) : « L'arbre à sacs »

Depuis novembre 2019 le club a lancé l’idée de remplacer les sacs en plastique utilisés pour l’achat des fruits et légumes par des sacs en tissus réutilisables et confectionnés à partir de textiles recyclés. Des sacs dont les bénéfices de vente servent à planter des arbres. La fabrication de ces jolis sacs n’est pas sous-traitée. Ce sont les licenciés de l’association qui les fabriquent eux-mêmes. A raison de 100 sacs vendus pour planter un arbre dans les parcs municipaux de la commune ou dans les écoles, l’association en a déjà planté trois. Et elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

« Au Jardin de la Forme » de L’Isle Jourdain (Gers) : « Crise sanitaire : s’adapter et innover »

Depuis mars 2020, l’ensemble des clubs GV ont été frappés par la crise sanitaire qui s’est abattue sur la France. Et nombreux sont ceux à y avoir immédiatement réagi et à s’y être adapté, avec comme principal objectif de maintenir l’activité physique et le lien social entre et avec les adhérents. C’est le cas de notre lauréat, l’association « Au Jardin de la Forme », club GV de l’Isle Jourdain. Tout le monde s’est impliqué dans ce combat contre la crise : les dirigeants de l’association par leur prise rapide de décisions et l’organisation des nouvelles mesures prises ; les animateurs et animatrices en s’adaptant aux outils numériques et à la réalisation des séances d’activité physique en vidéo. Les adhérents, enfin, ont eux-aussi été mis à contribution pour maintenir le lien avec les plus âgés ou isolés, hors des séances de gym.

Prix « Coup de cœur » du Jury

Association Gym V Sport Santé des Arcs-sur-Argens (Var) : « Vers de Nouvelles Activités Physiques Adaptées »

La Gym V Sport Santé des Arc-sur-Argens (Var) a pour principale particularité de se consacrer à un public fragile et souvent en difficulté : des adhérents du programme « Gym’ Après Cancer » (GAC). L’association a choisi d’aider et d’accompagner ses adhérents vers deux nouvelles APA en leur faisant découvrir la Marche Aquatique Côtière et l’Escrime post-cancer du sein. Deux nouvelles activités permettant « d’améliorer leur condition physique, de susciter et d’augmenter le désir de bouger, le désir de reconstruction d'un corps meurtri durant la maladie, mais aussi, grâce à une solidarité de groupe, de leur redonner de l’estime de soi, de la confiance et ainsi, en se fidélisant à ces activités de rompre l’isolement dont ils sont parfois victimes.

Dès que les conditions sanitaires le permettront, une cérémonie officielle sera organisée au siège fédéral au cours de laquelle il sera remis un trophée ainsi qu’un prix.

Suivez-nous :