Découvrez les dernières actualités de la FFEPGV

La FFEGV compte deux structures parmi les 138 labellisées Maisons sport santé

 

2 Maisons Sport santé labellisées EPGV
Le 14 janvier, la liste des 138 premières Maisons Sport-Santé labellisées a été rendue publique. Parmi elles figurent deux structures EPGV : l’association de Troyes, Akhilleus, et le Comité Départemental EPGV de l’Aveyron, avec une candidature très originale.

Avec la labellisation de 138 premières Maison Sport Santé (MSS), le Plan « Priorité prévention – rester en bonne santé tout au long de sa vie » a mis à exécution son ambition : l’ouverture de 500 MSS à l’horizon 2022. Pour rappel, les structures labellisées “Maisons Sport-Santé” (associations, centres de santé, hôpitaux, structures itinérantes…) ont pour but d’accueillir et d’orienter les personnes souhaitant pratiquer, développer ou reprendre une activité physique et sportive à des fins de santé, de bien-être, quel que soit leur âge. Dans ces MSS, les personnes, notamment celles orientées sur prescription médicale, seront prises en charge et accompagnées avec un programme sport-santé adapté par des professionnels de la santé et du sport. C’est dans ce cadre que l’association troyenne Akhilleus, forte d’un millier de licenciés, a décroché son label MSS. De son côté, le Codep EPGV de l’Aveyron a choisi une voie bien plus singulière, car, on le sait beaucoup moins, les Maisons de Santé peuvent également prendre la forme de plateformes internet et de dispositifs numériques.

“Quand j’ai vu l’appel à projet, j’y ai vu l’opportunité de faire du site Internet notre Codep, une plateforme capable de centraliser des demandes de prise en charge de séances d’activité physique adaptées (APA) et de pouvoir ensuite orienter les patients sur les offres de la FFEPGV (Pack Sport Santé, GAC, etc...) et vers les clubs du département et/ou sur les animateurs formés pour les encadrer, explique Amandine Salvan, conseillère développement, responsable du projet.

Pour justifier de la capacité du Codep 12 à répondre aux demandes de prescriptions médicales, Amandine s’est d’abord appuyée sur le réseau EfFORmip, qui rassemble des éducateurs sportifs spécialisés, dont une dizaine travaillent pour les clubs EPGV aveyronnais, et des médecins eux-aussi formés EfFOrmip. La Conseillère de développement peut aussi compter sur un socle d’autres animateurs EPGV formés Staps APA. Et en avril, pour renforcer ses capacités de prise en charge, le Codep 12 proposera aux 36 animateurs du département de suivre le module de formation fédérale “Sport sur ordonnance”.

Non seulement le Codep 12 va être reconnu auprès des professionnels de santé et permettre de monter différents nouveaux projets, mais il va aussi amener des patients qui n’auraient pas découvert l’EPGV sans lui et qui, après leurs séances prescrites, pourront peut-être adhérer à nos associations.

Un prochain appel à candidature est lancé ce mois-ci par les Ministère de la Santé et celui des Sports. Et par conséquent l’occasion pour de nouvelles structures EPGV de bénéficier d’un label prometteur.

Trouvez ici les coordonnées des structures affiliées :

https://www.sport-sante.fr/epgv-comite-departemental-aveyron/accueil.html

https://www.sport-sante.fr/fr/ou-pratiquer/structure/4769-A010084-club-ffepgv-g-v-akhilleus-sainte-savine.html

 

Suivez-nous :