Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Les Européens bougent-ils assez ?

Quel est le niveau de sédentarité des Européens ? Leurs activités de loisirs sont-elles plutôt actives ou passives ?

Les Européens passent en moyenne 7h26 assis par jour (7h24 pour les Français). Une durée qui met en évidence un mode de vie majoritairement sédentaire. Le niveau de sédentarité est cependant inégal selon les pays. Ainsi, en Finlande et aux Pays-Bas, le temps passé assis est sous la barre des 7h avec respectivement 5h50 et 6h13. Les Britanniques ont une sédentarité beaucoup plus marquée, avec 8h13 de temps passé assis.

Interrogés, dans le cadre de l’étude de l’association Attitude Prévention, sur les risques de santé associés à la sédentarité, seuls 28% des Européens savent que la sédentarité a une incidence sur différents risques de santé : obésité, maladies cardiovasculaires, diabète, dépression, anxiété, et cancers. 72% des Européens ignorent un ou plusieurs des risques cités. Les Finlandais sont, de loin, les mieux informés.

Des activités de loisirs sédentaires
Pendant leur temps libre, les Européens ont une légère préférence pour les activités sédentaires même si cette tendance est moins marquée dans le sud du continent. Dans la quasi-totalité des pays, les 3 activités de loisirs préférées sont la navigation sur Internet, les promenades et le visionnage de films, émissions ou séries. Soit 2 activités sédentaires et 1 seule activité physique !

L’influence des infrastructures sportives
Qu’il s’agisse d’espaces adaptés aux activités en plein air (parcs, jardins…), d’infrastructures permettant de faire du sport (terrains et salles de sport…), ou encore de celles dédiées aux modes de déplacements doux (trottoirs, pistes cyclables…), la Finlande, l’Allemagne et les Pays-Bas semblent particulièrement bien pourvus : au moins 3/4 des personnes interrogées estiment avoir accès à suffisamment d’installations près de chez eux.

En revanche, en Espagne, au Portugal et en Italie, plus de 2 personnes sur 3 estiment qu’elles feraient plus d’activités physiques si elles avaient accès à davantage d’infrastructures.

Des jeunes plus sédentaires que leurs aînés
Dans tous les pays européens, les 18-35 ans se démarquent de leurs aînés. Ils passent ainsi plus de temps en moyenne assis chaque jour : 8h19 contre 6h53 pour les 50 ans.

Toutefois, les jeunes Européens se sentiraient plus incités que leurs aînés à faire davantage d’activités physiques s’ils avaient accès à des espaces adaptés aux activités de plein air (82% contre 66% chez les seniors), à des infrastructures dédiées aux modes de déplacement doux (79% contre 65% chez les seniors) et à des infrastructures ou équipements sportifs (76% contre 51% chez les seniors).

26 juin 2018

Source : Attitude Prévention

Des terriens de plus en plus sédentaires

Les enfants ont perdu près de 25% de leur capacité cardiovasculaire

Levons-nous !

Le programme Acti’March® proposé par la FFEPGV

Le programme Courir Sport Santé proposé par la FFEPGV

 

Suivez-nous :