Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

L’exercice contre la dépression ?

Une heure d’activité physique par semaine permettrait de réduire le risque de dépression. 

Une étude d’envergure menée par le Black Dog Institute (Australie), et publiée dans l’American Journal of Psychiatry ce 3 octobre, montre qu’un peu d’exercice (à partir d’une heure par semaine et quelle que soit son intensité) suffit déjà à réduire le risque de dépression.

Bougeons… 
Pour ce faire, les habitudes de vie et le niveau de bien-être de près de 33 000 adultes ont été suivis pendant 11 ans. Les volontaires, qui ont déclaré ne pas faire d’exercice, ont enregistré un risque accru de dépression (+ 44 %) comparativement aux personnes qui pratiquaient entre une et deux heures d’exercice par semaine. « Nous savons depuis un certain temps que l'exercice a un rôle à jouer dans la prise en charge des symptômes de la dépression, mais c'est la première fois qu’est quantifié le potentiel préventif de l'activité physique face au risque de dépression », pointe l'auteur principal de cette étude, le professeur Samuel Harvey. 

…Ne serait-ce qu’un peu ! 
Alors que la sédentarité progresse et que la dépression affiche un taux croissant, « ces résultats sont particulièrement intéressants car ils mettent en évidence que même les petits changements du mode de vie peuvent engendrer d’importants bénéfices pour la santé ».

Le 09 octobre 2017

 

→ American Journal of Psychiatry

→ Des terriens de plus en plus sédentaires ?

→ La sédentarité tue au moins autant que le tabac 

→ 10 règles d’or pour réduire le stress

→ Sport au travail, les Français en réclament

 

Suivez-nous :