Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Avec le retour des beaux jours, gare aux tiques !

L’arrivée des beaux jours est particulièrement propice aux balades en milieux naturels, notamment en forêt, et aux activités à l’extérieur. Quelles précautions adopter pour limiter le risque de piqûre de tique ?

TiqueLe saviez-vous ? Une simple piqûre peut entraîner la transmission de la bactérie responsable de la maladie de Lyme, principale maladie liée aux tiques en France.

Les tiques sont des acariens que l’on retrouve, de mars à octobre, principalement en forêt et dans les jardins. En Europe, elles sont le principal vecteur d’agents pathogènes responsables de maladies infectieuses, affectant les animaux et les hommes. En se nourrissant du sang des animaux ou des humains sur lesquels elles se fixent, elles peuvent s’infecter en prélevant des agents pathogènes (bactéries, virus, parasites). Elles transmettent ensuite ces agents pathogènes en se fixant sur d’autres hôtes.

Une consultation s’impose
En cas d’infection, quelques jours après la piqûre de tique, un érythème migrant (halo rouge caractéristique sur la peau) apparaît le plus souvent autour du point de piqûre et s’étend de façon circulaire. À ce stade, un traitement antibiotique permet d’enrayer la maladie. En l’absence de traitement, la maladie peut provoquer des atteintes cutanées, musculaires, neurologiques et articulaires pouvant être très invalidantes.

Se protéger
Face à ce risque, quelques réflexes permettent de se protéger :
Utilisez des répulsifs, en privilégiant ceux disposant d’une autorisation de mise sur le marché et en respectant leurs conditions d’emploi
  (l’ensemble de ces informations figurent sur l’étiquette, l’emballage et/ou la notice des produits),
 Portez des chaussures fermées et des vêtements couvrants et de couleur claire (afin de mieux repérer les tiques sur la surface du tissu),
 Évitez de marcher au milieu des herbes hautes, des buissons et des branches basses et privilégiez les chemins balisés,
Inspectez-vous au retour de vos promenades et détachez immédiatement les tiques fixées à l’aide d’un tire-tique (n’utilisez en aucun cas de
  l’éther ou tout autre produit),
 En cas de piqûre, désinfectez bien la plaie,
En cas d’apparition de symptômes inexpliqués ou d’un érythème migrant suite à une piqûre de tique, consultez immédiatement votre médecin.

16 juin 2018

Source : ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)

→ Le site www.citique.fr pour signaler une piqûre de tique et recevoir des conseils en cas de piqûre, ou l’application « Signalement Tique »
    (Android et IOS) 

→ Surveillez-vous votre activité ?  

→ Ces objets connectés qui nous aident à garder la forme

 

 

 

 

Suivez-nous :