Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Arthrose et sport

Quelles sont les articulations les plus touchées par l’arthrose ? Le sport est-il compatible avec cette maladie ? Zoom.

Arthrose 2
L'arthrose de la colonne vertébrale est la forme d’arthrose plus fréquente dans la tranche d'âge 65-75 ans (70 à 75% des personnes) mais reste le plus souvent silencieuse. L'arthrose des doigts, deuxième localisation la plus fréquente (60%), se traduit par des déformations irréversibles. Les arthroses du genou et de la hanche concernent respectivement 30% et 10% des personnes de 65 à 75 ans : elles sont plus invalidantes car elles touchent de grosses articulations qui portent le poids du corps. Toutes les autres articulations peuvent être touchées mais l’épaule, le coude, le poignet, la cheville sont plus rarement atteints.

Une évolution difficile à prévoir
Ces lésions du cartilage responsables de l’arthrose ne régressent pas, mais leur progression n’est pas linéaire. L’évolution peut être très rapide et rendre nécessaire, dans certains cas, la pose d’une prothèse. La maladie peut également évoluer lentement, sur plusieurs années, sans induire de handicap majeur.

Deux états se succèdent à un rythme imprévisible :
• Des phases chroniques, au cours desquelles la gêne quotidienne est variable et la douleur modérée,
• Des crises douloureuses aiguës accompagnées d’une inflammation de l'articulation, où la douleur est
  vive.

Durant la phase chronique, il est recommandé de conserver une activité physique régulière. En revanche, il faut mettre l’articulation au repos lors des crises douloureuses. C’est en effet au cours de cette phase qu’intervient la destruction du cartilage.

Au-delà des médicaments et de la chirurgie
Certaines mesures non médicamenteuses sont indispensables pour limiter la progression de la maladie et doivent être personnalisées en fonction des pathologies associées et de la localisation de l’arthrose. Il est recommandé de :

• Perdre du poids, si besoin
• Pratiquer une activité physique régulière et d’intensité modérée en dehors des poussées inflammatoires, par exemple de la marche à raison de 3
  fois une heure par semaine
• Éviter de porter des charges lourdes et se munir d’une canne lors des poussées,
• Adapter son environnement à son état de santé.

10 janvier 2018

Arthrose : 10 millions de Français concernés

10 vérités sur l’activité physique

 

Suivez-nous :