Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Le travail : une source d’épanouissement ?

Quel sens donnons-nous au travail ? Le travail est-il source d’épanouissement ? Voici en chiffres les réponses apportées par l’étude menée par Deloitte et Viadeo auprès d’un échantillon de plus de 2 000 personnes.

Le travail...8 salariés sur 10 considèrent que le sens au travail impacte la performance. Les résultats de cette étude Deloitte-Viadeo montrent que le travail prend tout son sens dans la réalisation d’un acte professionnel (la fierté d’un « travail bien fait » par exemple), dans la possibilité de subvenir à ses besoins ou encore dans l’accomplissement de son épanouissement. Ainsi, 81% des répondants estiment que le travail est une source d’épanouissement, 75% déclarent aller travailler avec plaisir.

Le choix du métier
Pour une personne sur deux, la quête de sens a guidé leur choix de métier, allant jusqu’à 60% pour les plus de 50 ans et 65% pour les cadres dirigeants. Le métier est donc un des critères permettant de construire du sens dans son activité professionnelle mais ce n’est pas le seul. En effet, le sens au travail est fortement relié à l’activité réelle (29%), aux valeurs de l’organisation (26%) et au travail d’équipe (26%).

Vers une dégradation
Pour 55% des personnes interrogées, le sens au travail s'est néanmoins dégradé, un résultat qui peut être mis en parallèle avec de nouvelles notions qui émergent comme le brown-out (littéralement « baisse de courant »), désignant le sentiment de perte de sens d'un salarié dans son activité professionnelle quotidienne. Selon les participants, les éléments qui contribuent le plus à la perte de sens au travail sont le processus d'évaluation (40%) et le manque de reconnaissance (43%).

Le sport au service du mieux-être des salariés
Pour rappel, ces dix dernières années, un certain nombre de travaux anglo-saxons puis français ont démontré tout l’intérêt de proposer des activités physiques et sportives au sein des entreprises. Les effets ne sont pas des moindres : réduction de l’absentéisme, baisse du présentéisme, diminution des accidents de travail et du stress, hausse de l’engagement des collaborateurs…
Intégrer une offre de pratique régulière, sur le lieu d’activité professionnelle ou à toute proximité, permet aux salariés de gagner en mieux-être, améliore le lien social et contribue à une meilleure santé. Une façon supplémentaire de donner du sens au temps passé sur le lieu de travail !

21 décembre 2017

→ Les entreprises et la séance EPGV

La FFEPGV fait bouger les salariés

Quand le sport s’invite sur le lieu de travail !

→ Sport au travail : les Français en réclament !

 

Suivez-nous :