Engagement Sport Santé pour un autre sport

Engagement Sport Santé pour un autre sport

Pour un sport différent, un sport accessible à tous, quels que soient son âge, ses capacités physiques, ou ses revenus.
Et pour une approche collective et conviviale, loin de la performance à tout prix ou de l'affrontement.

Les enjeux actuels

L’activité physique ou sportive est un sujet d’actualité en matière de santé publique. Un certain nombre d’actions ont déjà été mises en place et viennent nourrir le débat :
- En matière de prévention de la sédentarité par exemple. Il existe aujourd’hui une réelle prise de conscience des problèmes de santé liés à la sédentarité et l’inactivité physique, qui est reflétée par les politiques de santé. En témoignent les recommandations actuelles préconisant la pratique d’une activité physique régulière de 30 minutes par jour, 5 fois par semaine. Cependant, la prévalence de la sédentarité est encore en forte croissance.
- En matière de "remède" avec l’expérimentation du Sport sur ordonnance dans la ville de Strasbourg, par exemple.
- En matière de bien-être avec la pratique d’une activité physique et sportive, sans objectif de performance. Celle-ci étant gage d’équilibre et de bonne santé physique et mentale. Les bénéfices sont multiples et favorables à tout âge. Ces bénéfices se répercutent notamment sur la longévité et la qualité de vie, les systèmes cardiovasculaire, respiratoire, immunitaire, neuronal, métabolique, musculaire, osseux et protègent de certaines pathologies.
- En matière de lien social et d’exclusion, de nombreux individus souffrent d’isolement. L’activité physique permet de nouer des relations ou de renforcer la vie sociale et d’agir sur le mieux vivre.

La FFEPGV : un engagement depuis plus de 30 ans pour le Sport Santé

La Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire a pour objectif de développer la pratique du sport, de lutter contre la sédentarité et d’inciter à la remise en activité.
Selon l’OMS, la sédentarité est un problème majeur de santé publique dû à l’évolution des modes de vie.
Au niveau mondial, près de 31% des adultes âgés de 15 ans et plus manquaient d’activité physique en 2008 (hommes 28% et femmes 34%). Et environ 3,2 millions de décès sont attribuables chaque année au manque d’exercice.
La Fédération est, par ailleurs, porteuse des valeurs du monde associatif et les diffuse auprès de tous les publics. Ces valeurs sont d’autant plus actuelles que de nombreux actifs cherchent aujourd’hui à libérer du temps pour pouvoir s’engager davantage dans des actions bénévoles.Enfant
La FFEPGV se présente ainsi comme un acteur de lien social. Le bien-être ne se limite pas aux seuls résultats physiques, mais dépend aussi du sens social des activités.
La Fédération et tous ses membres mènent de nombreuses actions sociales, telles qu’encourager les projets susceptibles de créer de l’emploi, lutter contre l’exclusion, participer à l’amélioration de la vie des personnes souffrant de maladies chroniques et soutenir les personnes en difficulté.

 

Suivez-nous :