Le financement des formations

Le financement des formations

La FFEPGV répond aux logiques de financement de la formation professionnelle.

L’Organisme de Formation mettant en œuvre la formation accompagne chaque stagiaire. Les modalités de financement des formations dépendent du statut du candidat.

Sur initiative personnelle

Le candidat règle personnellement le montant de la formation selon des modalités énoncées dans le contrat de formation, document réglementaire entre le stagiaire et l’Organisme de Formation.

S'il est salarié

- Départ en formation à l’initiative de l’employeur dans le cadre du Plan de Formation de l’entreprise (formations envisagées par l’employeur pour ses salariés) : prise en charge de la formation par l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA)* au titre du Plan de Formation.

- Départ en formation à l’initiative du salarié dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF).
Les actions de formation sont prises en charge par l’OPCA soit au titre du CPF pour les actions prioritaires définies par la branche professionnelle, soit dans le cadre du plan de formation pour les actions non prioritaires.

- Départ en formation à l’initiative du salarié dans le cadre du Congé Individuel de Formation (CIF) : prise en charge de la formation par un OPACIF.
La réforme de la formation a créé la période de professionnalisation qui permet à certains salariés de se former selon les modalités de l’alternance. Si la période de professionnalisation est à l’initiative de l’employeur, son financement se fait dans le cadre du plan de formation, si la période de professionnalisation est à l’initiative du salarié, son financement se fait dans le cadre du CPF.

S'il est demandeur d’emploi

- Demandeur d’emploi indemnisé par l’Assedic : selon les situations, prise en charge des coûts de formation, des frais de formation et de la rémunération ou de la seule rémunération par l’Assedic (Allocation de Retour à l’Emploi Formation : AREF).

- Demandeur d’emploi non indemnisé par l’Assedic : aide possible du Conseil Régional : se renseigner sur les priorités régionales en matière de formation, être inscrit à l’ANPE.

- Financement dans le cadre du contrat de la professionnalisation : qu’il soit indemnisé ou non par l’Assedic, le demandeur d’emploi peut bénéficier d’un contrat de professionnalisation (contrat en alternance). Ce contrat est délivré aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d’emplois de 26 ans et plus.

S'il est travailleur indépendant

Possibilité de prise en charge par le Fonds d’Assurance Formation (FAF) des non salariés, et par l’AGEFICE (Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprise).

N’hésitez pas à contacter votre club, votre comité départemental et votre comité régional, pour connaître les possibilités d’éventuelles aides au financement des formations.

 

Suivez-nous :