Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Marche nordique

L’essayer, c’est l’adopter ! Cette forme de marche avec bâtons constitue une activité vraiment complète. 

« La marche nordique engage environ 90% des muscles du corps, presqu’autant que l’aviron ! Si l’on compte le sourire, parce qu’on est content d’être dehors, en pleine nature, alors on peut parler de 100% des muscles sollicités » explique Emmanuel Bonnaventure, formateur de formateurs en marche nordique et conseiller pédagogique régional pour le Comité EPGV de Franche-Comté.

En effet, bien pratiquée, la marche nordique fait travailler l’ensemble du corps : épaules, abdominaux, dos, bras, jambes. Elle favorise la circulation sanguine, augmente la capacité respiratoire et génère une grande dépense énergétique : 40% de plus que lors d’une marche classique. « Et le pratiquant gagne 30% de propulsion comparativement à une marche sans les bâtons », pointe Emmanuel Bonnaventure.

Une activité accessible
Comptez environ 4 ou 5 séances pour acquérir et maitriser parfaitement la technique : une bonne coordination jambes-bras, un appui correct sur les bâtons, une prise de conscience du rôle du pied (on attaque par le talon, on déroule le pied et on pousse avec les orteils), et en avant ! Le pas s’allonge.

A pratiquer partout ou presque
Particulièrement adaptée aux personnes sédentaires ou en surpoids, la marche nordique réunit toutes les vertus du Sport Santé : souplesse, travail cardio-respiratoire, endurance, renforcement musculaire, équilibre.

Décidemment pleine d’atouts, cette activité de plein air se pratique n’importe où : chemin, parc, bois, en ville aussi parfois, ou à côté de son lieu de travail pour ceux qui souhaitent faire de l’exercice pendant leur pause déjeuner. Une paire de bons bâtons et en avant marche !

 08 août 2016

 

 Les bâtons de marche nordique

 

Suivez-nous :