Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Seniors... Faites du sport et lisez !

Les deux contribueraient à retarder les effets du vieillissement sur la santé cérébrale. 

Des chercheurs de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) ont observé que les personnes âgées qui pratiquent régulièrement une activité physique ou une activité cognitive ont un volume de matière grise supérieur. Elles présentent moins d'atrophie cérébrale que les personnes qui ne pratiquent pas de telles activités.

Pas d’âge pour commencer
Gaël Chételat, qui a encadré ces travaux, explique : "Jusqu'à présent, on savait que l'activité physique ou cognitive pouvait avoir un bénéfice sur la plasticité de certaines régions cérébrales, et notamment celles qui sont connues pour être sensibles au vieillissement. Mais ces études ne permettaient pas de déterminer le bénéfice de chacune d'entre elles sur la santé cérébrale. Dans ce travail mené par Eider Arenaza-Urquijo, nous avons pu l'établir en comparant directement leurs effets mesurés au sein d’une même étude."

Sport et activité cérébrale contre le déclin cognitif
"Nos résultats suggèrent que l'activité cognitive et l'activité physique sont bénéfiques à tout âge, même chez les personnes âgées. Celles et ceux qui en ont la capacité et l'envie ne doivent pas hésiter à pratiquer l'une et/ou l'autre régulièrement. Notre étude montre par ailleurs que plus le niveau d'activité est élevé, et plus les volumes cérébraux de matière grise sont augmentés".

Chez les personnes âgées, l'activité physique et l'activité cérébrale augmentent chacune le volume de matière grise de régions cérébrales spécifiques. Les deux types d'occupation seraient ainsi complémentaires et bénéfiques, même tardivement, pour retarder les effets du vieillissement sur la santé cérébrale.

Source : Inserm
Le 24/01/2017

Gymmémoire®, le programme de prévention au service du bien-vieillir proposé par la FFEPGV 

 

Suivez-nous :