Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Ostéoporose, savoir la prévenir

S’il est impossible de modifier nos gênes ou notre âge, il est en revanche aisé d’agir en amont et de prévenir la survenue de l’ostéoporose, ou d’en limiter son évolution.

L’os n’est pas inerte. Il se renouvelle sans cesse. Le simple fait de pratiquer une activité physique régulière contribue à entretenir notre capital osseux et donc à prévenir le développement de l’ostéoporose. 80% de notre capital osseux est déterminé par nos gênes. Les autres 20% dépendent directement de notre hygiène de vie et en particulier de notre activité physique.

Du sport avec impact
Parmi les activités primées dans la prévention, citons la marche, la course à pied, les sports de raquette, certains types de gymnastique ; autrement dit les sports « en charge » qui nous obligent à porter notre corps et qui demandent au squelette de résister à des contraintes plus importantes que d’ordinaire.

Un équilibre à entretenir
En prévention, toutes les disciplines qui favorisent l’équilibre (tai-chi, yoga, danse…) sont également recommandées puisqu’elles permettent d’entretenir le sens de l’équilibre mais aussi la souplesse. Elles limitent ainsi les risques de chute. On se rattrape mieux lorsque l’on tombe et on amortit mieux le traumatisme.

Du côté de l’assiette
Autres mesures de prévention essentielles : un apport suffisant en calcium (1 200mg/jour, ce qui correspond à 3 ou 4 produits laitiers même allégés) et un taux de vitamine D suffisant (consommation de poissons gras, jaune d’œuf…, sans oublier une exposition modérée au soleil).

 Le 3 mars 2016

 

   Les programmes de prévention de l’EPGV
 

Suivez-nous :