Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Fortes chaleurs : adoptez les bons réflexes

Quels sont les signaux d'alerte, les risques pour la santé et les moyens de se protéger en cas de hausse importante des températures ?

Alerte CaniculeDurant la période estivale, la France peut être confrontée à des épisodes de fortes chaleurs mais aussi de canicule. Pour rappel, la canicule se caractérise par des températures très élevées le jour et la nuit se prolongeant au moins trois jours consécutifs. Parce qu’il fait très chaud, que, la nuit, la température ne descend pas ou très peu, et que cela dure plusieurs jours, la canicule peut mettre notre santé en danger.

Enfants, adultes, seniors
Selon l’âge, le corps ne réagit pas de la même façon aux fortes chaleurs. Les enfants et les adultes ont tendance à beaucoup transpirer pour se maintenir à la bonne température. Or, en perdant beaucoup d’eau, ils risquent de se déshydrater. En revanche, les personnes âgées, qui transpirent peu, ont du mal à se maintenir à 37°C. Or lorsque la température du corps augmente, on s’expose à un risque de coup de chaleur (hyperthermie).

Bonnes pratiques
En période de canicule, il est conseillé de :
•  Boire régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif,
•  Se rafraîchir et se mouiller le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par
   jour,
•  Manger en quantité suffisante et ne pas boire d’alcool,
  Ne pas rester au soleil,
  Éviter de sortir aux heures les plus chaudes et passer plusieurs heures par jour dans un lieu
   frais ou climatisé (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...),
•  Éviter les efforts physiques intenses,
•  Maintenir son logement frais (fenêtres et volets fermés la journée pouvant être ouverts le soir
   et la nuit s’il fait plus frais).
  Enfin, pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

 Le 19 juin 2017
Sources : ministère des Solidarités et de la Santé, Santé Publique/INPES

Canicule Info Service et le ministère des Solidarités et de la Santé

 

Suivez-nous :