Sport Santé - Loisir, bien-être, santé par le sport, séance Gym volontaire

Prévention des chutes

Les exercices physiques centrés sur l’équilibre et le renforcement musculaire contribuent à réduire de 30% le taux de chutes des personnes âgées qui vivent à leur domicile.

Avec l’avancée en âge, toute personne est exposée à un risque de chute. Environ 1 personne sur 3 âgées de plus de 65 ans et 1 personne sur 2 de plus de 80 ans chutent chaque année. Et les récidives, aussi, sont à risque. Plus de la moitié des chuteurs fait au moins deux chutes dans l’année.

Or, avec l’âge, une chute est rarement anodine. Les conséquences physiques et psychologiques peuvent favoriser la survenue d’une incapacité, voire d’une dépendance.

Des risques multiples
Quels sont les facteurs de risque ? Les plus fréquemment rapportés, indique le Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire du 11 juillet 2017, sont les antécédents de chute, les difficultés de marche et d’équilibre, la faiblesse musculaire et les limitations physiques fonctionnelles, la déficience visuelle ou auditive, la prise de médicaments psychotropes, les vertiges, la peur de tomber, les symptômes dépressifs et les troubles cognitifs. En première intention, la prévention consiste à maintenir ou à améliorer l’équilibre de la personne.

Moins de traumatismes
Des études montrent que les programmes d’entraînement de l’équilibre et de renforcement musculaire peuvent diminuer le nombre de chutes entraînant le recours à des soins médicaux et réduire le nombre de traumatismes physiques liés aux chutes, y compris les plus graves comme les fractures. Les programmes de prévention qui combinent des exercices de différentes natures (équilibre, renforcement musculaire, endurance, souplesse…) diminuent le taux de chutes d’environ 30%.

Le 28 juillet 2017
Source : Bulletin Épidémiologique Hebdomadaire (BEH)

L’offre d’animation « Bien Vieillir » de la FFEPGV

Programme «L’Équilibre, où en êtes-vous ?»

 

Suivez-nous :